20/07/2007

Festival de Dour 2007...

Le festival de Dour 2007 c'est: 145 000 personnes, 6 scènes, environ 230 groupes, 32 000 personnes dans le camping, de la boue, de l'alcool, des tonnes d'ordures, de la sueur, de la puanteur, le magazine No Bullshit, des centaines de bénévoles, 32 nationalités représentées... en un mot c'est un festival exceptionnel!!

Voici donc les photos, vidéos et critiques des groupes que j'ai pu voir (je parle à la première personne, mais nous étions en fait 2, merci à Chtef!!):

Jeudi

Blutch, excellent groupe belge de métal.
I Love UFO, groupe français de "Trance-psychédélique", je m'attendais pas à ca, un bon petit moment de passé.
J'ai ensuite enchainé sur Ete 67, j'ai pas vraiment écouté, c'était surtout pour patienter, puis je suis allé voir Triggerfinger, mon premier gros coup de coeur du festival, un groupe belge de rock, un rock à l'ancienne mais super moderne, je vous conseille vraiment de vous pencher sur ce groupe, ils en valent la peine!! Juste après Triggerfinger, j'ai pris une grosse claque (niveau public avec Dj Hype (accompagné de MC Daddy Earl), un monde de fou, une ambiance de dingue, de la pure Drum & Bass:


Je me suis ensuite rendu à la scène où allait se produire le Wu-Tang 3heures plus tard, histoire d'être bien devant. J'ai donc pu voir Vive La Fête , groupe belge de pop électro avec la magnifique Els Pynoo:

Puis est arrivé le Wu-Tang, j'étais impatient, des années que je voulais les voir au grand complet, déjà première déception: l'abscence de Method Man, ensuite un public de merde, mais vraiment, uniquement là pour pousser les gens, je me suis un peu écarté du centre pour éviter de passer mon temps à essayer de ne pas tomber, je reste quand même mitigé sur ce live du Wu-Tang...:

(la meilleure vidéo niveau son, ou plutôt "la moins pire")

J'ai ensuite fini tranquillement la première journée avec Cosy Mozzy, un DJ electro belge.

Vendredi

Début de la journée (à 15h) avec Sean Lennon, fils de son célébre père, qui fait une sorte de pop rock plutôt sympathique, mais lui est complètement mou du cul, il semblait vide, ailleurs. Sa musique est bonne, lui était décevant. J'ai ensuite filé voir Erase Errata, groupe de punk psychédélique composé de 3 américaines, je m'attendais à passer un bon moment, mais le festival à perdu le matos des demoiselles, et donc le show fut annulé... Je suis donc à leur place allé voir Terror, groupe de métal hardcore américain, une bonne tuerie!! Puis Veence Hanao un très bon rappeur belge, à noter son album à télécharger ici. Juste après Veence Hanao, Uman, fer de lance de la Roots musique belge, avec son tabouret façon Aznavour, tantôt chanson française, tantôt raggae, tantôt posé, tantôt énervé, Uman est un véritable show-man. J'ai ensuite assisté au show de RJD2, grosse déception puisque je m'attendais à du rap (il a travaillé notamment avec Copywrite, Blueprint, El-P, Murs ou Aesop Rock). Puis est arrivé la plus belle découverte (à mes yeux) de ce festival: Shy Child, groupe de pop rock electro New-Yorkais, vraiment excellent. Juste après eux, il y avait Simian Mobile Disco, un show motivé, motivant et un sublime jeu de lumières!! J'ai fini la soirée devant celui qui doit être l'un des pires dj que j'ai entendu dans ma vie. Je vais pas dire son nom histoire de pas lui faire de pub...

Samedi

Début de la journée avec un groupe de chez moi, les lillois Gomm, je connaissais de nom, j'avais jamais écouté, j'ai adoré, j'écouterais encore, et encore, et encore et je retournerais les voir sur scène:

Puis j'ai enchainé sur quasiment 6 heures de Hardcore métal: les New-Yorkais de Sworn Enemy, les fous furieux de 108, les excellents Length Of Time venus avec femmes et enfants, puis est arrivé un groupe dont je connaissais uniquement le nom: Walls Of Jericho, je ne connaissais pas ses membres, ni sa musique. Quelle surprise quand j'ai vu débarqué un petit bout de femme super sexy, tatouée de partout: Candace Kucsulain qui a de quoi mettre à plat les plus bourrins des métalleux!!! Mon deuxièmes gros coup de coeur du festival!! Une fois les black light allumées, Punish Yourself a fait son show excellent comme à leur habitude, j'adore ce groupe, une présence scènique incontestable, une communion avec leur public, à recommander à tous:

Désolé pour le mauvais son des vidéos

A noter la présence de Jean-Luc De Meyer de Front 242

Ce fut ensuite le tour de la Ed Banger Arena, une petite partie du label qui monte était présente à Dour:

SebastiAn:

Busy P:

Dj Mehdi:

Uffie & Feadz:


et Justice.

J'adore ce label, c'est une vraie famille, chacun est là pour soutenir l'autre, ils sont tous sur scène en même temps, Busy P est vraiment comme un "père" pour eux, j'avais déjà constaté ça quand ils étaient venus à Lille, Pedro prépare les vinyls, vérifie que le matos va bien, si ses artistes vont bien, un gros big up à Pedro Winter!!! A noter que chaque artiste de Ed Banger à écourter son set de 15min pour pouvoir faire un final tous ensemble apparement d'anthologie, mais je n'y ai pas assisté puisque je suis allé voir le meilleur moment de mon festival Princess Superstar!!!! Elle est absolument sublime cette femme!! J'étais fou, en plus elle m'a fait un signe et un sourire (je sais ça fait groupie, mais tant pis j'adore Princess), un set parfait dans lequel elle a passé du Tekilatex, Justice, Dj Mehdi, Nirvana, Riot In Belgium, que des bombes:


J'ai fini la journée avec Otto Von Schirach, grosse déception, je préfére écouter en cd qu'en live.

Dimanche

Le dernier jour fut placé sous le signe du hiphop. Hocus Pocus et son hiphop jazzy maîtrise parfaitement son jeu de scène, il est fait pour ça, ça se sent. James Delleck, accompagné du Jouage et de Detect, a tout pété!! Je m'attendais pas à autant d'énergie sur scène, un pur show et puis dur de passer quand le public attend le gars d'après (c'était pas mon cas, je préfére James que Soprano), et puis une belle surprise aussi la venue de Cyanure:


Soprano (celui que tous attendaient) a réalisé une des meilleures entrées en scène que j'ai vu, un show bien énervé, "A la bien" comme il dit, il était accompagné de Léa, La Swija, Mino. Pour Keny Arkana pas de surprise, j'aimais pas vraiment, et j'ai pas non plus aimé son concert. Pour le reste je vais faire court: Les Cautionneurs j'ai pas vu car je ne tenais plus debout à cause de ma cheville, Sizzla décevant:

et Para One pas vu en entier.

Voilà un très bon festival, si je devais retenir des noms ça serait: Triggerfinger, Shy Child, Simian Mobile Disco, Punish Yourself, Walls Of Jericho, Ed Banger, Princess Superstar et James Delleck.

Vivement Dour 2008 pour son 20ème anniversaire!!!

Quelques photos en plus:


1 commentaire:

Jey Are a dit…

Cimer pour les vidéos de Delleck, j'aurais vraiment y aller...
Dommage pour Les Cautionneurs.